pub

AU PLUS PRÈS : Une rencontre sous une bonne étoile !

Diebolsheim/67

En ouvrant son épicerie chaque jour depuis avril 2019 dans ce village de 740 habitants, Charline Maugin fait la démonstration qu’un commerce rural peut vivre, à condition d’y mettre beaucoup d’énergie mais surtout d’aimer son métier.

Charline Maugin, épicière, et Brigitte Neiter, maire de Diebolsheim © Dorothée ParentC’est l’histoire d’une belle rencontre. Celle de Charline Maugin, ex-professeure de français, avec Brigitte Neiter, une ancienne directrice d’école et maire de Diebolsheim. La première rêvait d’ouvrir un commerce à la campagne, tandis que la seconde cherchait à faire revivre la Coop du village fermée en 2016. « Je me suis battue pour faire revivre cette épicerie, car au-delà d’un service indispensable aux habitants, c’est un lieu convivial où les gens aiment se rencontrer. Cela fait partie du bien-vivre ensemble », observe Madame le maire. Elle persuade donc son conseil municipal de racheter le magasin, de le raser et de le remplacer par un bâtiment modulaire, avec le soutien financier du département, de la Région Grand Est et de la Communauté de communes. Ne restait plus qu’à trouver un exploitant. « J’avais un projet de commerce à Rhinau, mais le local ne me plaisait pas vraiment. Alors quand j’ai entendu parler de l’épicerie de Diebolsheim, je n’ai pas hésité », se souvient Charline Maugin. Elle décide de miser sur les fournisseurs locaux pour attirer la clientèle locale, mais aussi les touristes qui séjournent dans les gîtes des alentours. « Mes viandes, charcuterie, produits laitiers, légumes, miels, confitures, bières et même glaces proviennent de producteurs installés à moins de 15 km du village », se félicite la jeune femme soucieuse de l’environnement, qui se refuse à fournir des sacs plastiques.

Un lieu de convivialité

Le succès est au rendez-vous, mais la commerçante ne se contente pas de tenir sa caisse. Pour répondre aux souhaits de l’édile, elle fait de sa boutique un lieu chaleureux où les habitants de Diebolsheim ont plaisir à se retrouver. Quelques tables installées à l’entrée de l’épicerie et sur la terrasse offrent la possibilité aux villageois de se poser pour discuter autour d’un café. Charline propose également des ateliers crochet, bredele et… ukulélé ! « La placette aménagée devant le magasin me permet d’organiser des évènements avec les associations locales, comme récemment une soirée vin nouveau. Cela marche très bien et je compte bien les multiplier, avec peut-être une soirée Fest noz, mais il me faudrait une licence 3 pour servir de l’alcool », explique la Bretonne de naissance. Elle aimerait aussi développer le rayon livres, une évidence pour une ex-prof, et surtout une offre de services : dépôt pressing, couture, clés… De son côté, Madame le maire s’avoue ravie de cette réussite. « C’est la rencontre de deux projets sous une bonne étoile », sourit-elle. Et elle a de fortes chances de continuer à briller puisqu’un projet de téléphérique reliant son village à Europa-Park pourrait voir le jour dans quelques années ! >  P.H.

Au plus près
10 rue de l’église à Diebolsheim • 07 81 81 34 57 
 
Au plus près Diebolsheim

→ Trophée Qualité Accueil
→ Relecture bail commercial 
→ Accompagnement à la création d’entreprise 
→ Conseil en merchandising 
→ Accompagnement mise aux normes accessibilité 

Direction Commerce
Stéphane Moser • 03 88 75 24 86
s.moser@alsace.cci.fr 

Je participe