pub

EM STRASBOURG BUSINESS SCHOOL : Apprendre à succéder !

Strasbourg/67

Dans le cadre de la Chaire « Gouvernance et transmission d’entreprises familiales », l’EM Strasbourg propose, depuis 2016, une formation spécialement dédiée aux jeunes repreneurs d’entreprise familiale. 

La part des transmissions d’entreprises dans le cadre familial n’est que de 12 % en France, contre 65 % en Allemagne et 76 % en Italie. On entend souvent dire que la première génération crée l'entreprise, la seconde la développe et la troisième la ruine. « C’est une légende qui ne repose sur aucune base sérieuse, affirme Patrice Charlier, maître de conférences et responsable de la chaire à l’EM Strasbourg. Mais pour une fille ou un fils de dirigeant, prendre la suite d’un ou de ses parents est loin d’être un fleuve tranquille, même s’il est déjà en activité dans l’entreprise depuis un certain temps. Au-delà des aspects financiers, fiscaux ou patrimoniaux, c’est la dimension émotionnelle qui peut impacter la réussite ou l’échec d’une transmission. Des tensions préexistantes entre différents membres peuvent compliquer l’opération et même conduire à une vente pure et simple en dehors de la famille.

Un vrai besoin de formation

« Dans le cadre de mes recherches sur ce thème, j’ai compris qu’il y avait un vrai besoin de formation chez les jeunes qui envisagent de prendre les rênes de la société familiale et c’est pour cela que nous avons lancé ce cursus avec Jean-Michel Rietsch (CIC Banque Privée, CIC-Est) et Jean-Louis Koessler (Mazars) », poursuit Patrice Charlier. Le programme se compose de six sessions d’un jour par mois et aborde les différentes facettes du problème sous forme d’interventions de spécialistes, d’études de cas et de témoignages de dirigeants de PME/ETI familiales. En groupes de douze maximum, les stagiaires sont également largement invités à évoquer leur propre trajectoire. « Ils s’aperçoivent souvent qu’ils partagent les mêmes questionnements. Notre ambition n’est pas de leur fournir des solutions, mais de leur donner les clés qui leur permettront de bien gérer la succession. Ils doivent être en mesure de s’affirmer en tant que propriétaires-dirigeants et imposer leur propre vision de l’avenir de l’entreprise », observe le responsable du programme. Reste pour les parents à accepter de transmettre leur pouvoir et d’en faire leur deuil. Pas simple quand l’entreprise est devenue une partie d’eux-mêmes ! > P.H.

EM Strasbourg Business School 
61 avenue de la Forêt-Noire à Strasbourg 
03 68 85 83 59 
www.chaires.em-strasbourg.eu 
  @EM.Strasbourg.Business.School 
  @EMStrasbourg 
  Ecole de Management Strasbourg 

 

Je participe