pub

Brasserie Licorne : brasser plus vert !

Saverne/67

Sans attendre les directives gouvernementales de sobriété, la brasserie savernoise fondée en 1845 et aujourd’hui propriété de l’entreprise allemande Karlsberg a entrepris, dès 2019, un ambitieux programme de réduction de son impact sur l’environnement.

Dans la salle de brassage, un procédé de récupération des buées d’ébullition a été mis en place. Il chauffe l’eau de 45 à 90°, sans dépense de gaz. © DR«Cette crise va bousculer les entreprises et les inciter à accélérer leur transition énergétique. » Un mal pour un bien selon Fabrice Schnell, directeur technique chargé du projet. Trois ans après son lancement, les résultats sont déjà tangibles : réduction de la consommation de gaz de 30 %, d’électricité de 10 % et d’eau de 30 %. Premier chantier, la rénovation de la production de froid permettant la récupération de l’énergie, ainsi que le remplacement de l’ammoniac très polluant par un fluide réfrigérant à très faible impact environnemental. Dans la salle de brassage, un procédé de récupération des buées d’ébullition a été mis en place. Il chauffe l’eau de 45 à 90°, sans dépense de gaz. Plus spectaculaire, l’installation d’une nouvelle cheminée en inox équipée d’un condenseur qui récupère les gaz de combustion de la chaudière et les valorise en produisant de l’eau chaude. À venir, la pose de panneaux solaires sur des terrains disponibles. « Notre objectif est d’être autonomes en 2023 et même excédentaires par la suite », explique Fabrice Schnell qui avoue une sensibilité personnelle à la protection de l’environnement. Côté eau, un changement de process intégrant de l’intelligence artificielle et un nouveau procédé de nettoyage des cuves de fermentation permet d’économiser 45 000 m3 par an. Aujourd’hui, il faut 3,5 litres d’eau pour produire un litre de bière, contre 4,6 litres il y a vingt ans. L’objectif est de descendre sous la barre des trois litres en 2025. Une stratégie globale qui démontre que réduire l’empreinte carbone est compatible avec la compétitivité de l’entreprise, d’autant plus que les aides publiques accélèrent le retour sur investissement.

100 % made in Alsace

Il y a quinze ans, la brasserie de Saverne ne proposait qu'un assortiment réduit à la marque Licorne.Aujourd’hui, elle affiche fièrement sa licorne emblématique sur une dizaine de spécialités commercialisées en grande surface (70 %) et dans les cafés, hôtels et restaurants (30 %). Parmi les best-sellers, la « Slash Red » aux arômes de pâte d’amande et de cerise, mais aussi la « Black By Licorne » aux notes de café et de caramel. Un succès consacré par une médaille d’argent lors de l’édition 2021 « Meilleurs Vins, Bières et Spiritueux Français en Asie ». Mais une des fiertés de la maison, c’est la « Licorne Elsass ». « C’est la seule bière 100 % made in Alsace. Tous ses ingrédients sont cultivés et transformés à moins de 50 kilomètres de la brasserie, comme le houblon en provenance de Wingersheim. Elle bénéficie du label « Savourez l’Alsace - Produit du Terroir ® » », déclare fièrement le directeur technique. Pour lui, le secret de la réussite de la brasserie, ce sont les 189 « éleveurs de licornes », des salariés qui partagent tous une véritable passion pour la « petite mousse ». > P.H.

Brasserie Licorne 
60 rue de Dettwiller
à Saverne • 03 88 02 19 99
brasserielicorne.com
 @BrasserieLicorne  
 brasserielicorne 

 BRASSERIE LICORNE
 

Je participe