pub

Ecogreenenergy : Recycler l’énergie « fatale » !

Strasbourg

Conseil en efficacité énergétique lors de sa création en 2008, la société connaît, depuis trois ans, une croissance fulgurante en produisant de la chaleur verte !

Le fabricant de boîtes de vitesses Punch Powerglide a été séduit par le concept de recyclage d’énergie proposé par Amandine Aubert. © Dorothée Parent«Au début, je n’arrivais pas à me verser de salaire mais j’y croyais et maintenant cela porte ses fruits », sourit Amandine Aubert, fondatrice de l’entreprise. Aujourd’hui, elle emploie 38 salariés et vise 50 collaborateurs dès l’an prochain et 80 sous deux ans. Avec une croissance de 54 % l’an dernier et une hausse de 95% de son chiffre d’affaires, le journal Les Echos en a fait son « Champion de la croissance des entreprises environnementales ». Il faut reconnaître que sa promesse a de quoi séduire les plus réticents. Elle propose aux industriels de réaliser 10 à 40 % d’économie d’énergie sans investir un seul euro. EcoGreenEnergy se positionne comme spécialiste des solutions d’économie d’énergie clés en main.

Suivre ses économies d’énergie en temps réel

Son concept part d’un constat simple : environ la moitié de l’énergie consommée par une usine est rejetée, soit sous forme gazeuse, soit sous forme liquide. EcoGreenEnergy propose de recycler cette énergie dite « fatale » en la réintégrant dans le process industriel. « Notre méthode d’intervention se déroule en trois phases : d’abord nos ingénieurs réalisent une investigation gratuite pour déterminer le potentiel d’économie d’énergie et estimer le coût d’un équipement sur mesure. Si notre offre est retenue, nous assurons la mise en place du dispositif avec des entreprises spécialisées partenaires. Enfin, nous mettons à disposition une plateforme de suivi des performances conçue en interne qui permet de connaître, en temps réel, les économies d’énergie réalisées », explique la jeune dirigeante.

Racheter sa propre énergie

Pour les industriels réticents à dépenser entre 500 000 et 2 millions d’€ dans un équipement, Amandine Aubert leur propose d’investir à leur place, puis de se rémunérer en leur revendant leur propre énergie. « C’est rentable pour nos clients qui n’ont rien à débourser et nous rachètent leur propre chaleur verte 50 % moins chère que l’énergie fossile. À l’issue d’un contrat de cinq ans, ils deviennent propriétaires de l’équipement pour une somme symbolique », poursuit celle qui a déjà réussi à convaincre des gros industriels comme Danone, PSA et Punch Powerglide des avantages de son offre. Dans un contexte de plus en plus favorable à la préservation de l’environnement, le potentiel de croissance de cette « pépite » est considérable. « Nous avons engrangé, avant fin juin, le volume de commandes prévu pour l’année et nous étudions des implantations en Suisse, en Italie et en Allemagne », se félicite la jeune dirigeante qui tient à afficher ses valeurs : écologie, liberté, parité et innovation. Pas étonnant qu'elle ait été désignée « Femme de l’Économie Grand Est » cette année. > P.H.

EcoGreenEnergy
200 avenue de Colmar à Strasbourg
03 90 20 19 64
contact@ecogreenenergy.fr 
www.ecogreenenergy.fr
 @ecogreenenerg 
 @EcoGreenEnerg 

Je participe