pub

TOKTOKDOC : L’hôpital « hors les murs »

Strasbourg

La start-up de télémédecine fondée en 2016 par Dan Grünstein et Laurent Schmoll vient d’être retenue par le Ministère des Solidarités et de la Santé pour expérimenter, dans les EHPAD de l’Eurométropole, un service de Policlinique Mobile. À la clé, une réduction de 50 % des frais d’hospitalisation.

Une tablette et un stéthoscope connecté permettent de mettre le patient en contact avec son médecin. © Dorothée Parent«Dans les hôpitaux de Strasbourg, 30 % des patients admis le soir proviennent des EHPAD. Dans bien des cas, l’hospitalisation ne serait pas nécessaire car il s’agit souvent de motifs de consultation mineurs qui ne justifient pas un transfert, ni un séjour hospitalier. Mais compte tenu de l’absence de médecin dans ces établissements, c’est la seule solution », déplore Laurent Schmoll. Une aberration médicale, mais aussi économique puisqu’une journée d’hospitalisation coûte en moyenne 1 000 €. Sans compter le stress pour ces personnes fragiles. C’est pour cette raison que TokTokDoc propose un service de téléconsultation aux maisons de retraite. Une simple tablette numérique et un stéthoscope connecté permettent de mettre le patient en contact visuel et sonore avec son médecin traitant ou même avec un spécialiste, couplé à un accompagnement dans la conduite du changement.

Une nouvelle organisation des soins

200 établissements ont déjà adopté le service au bénéfice de 16 000 patients. Mais actuellement, ce sont leurs infirmières qui encadrent la téléconsultation au chevet du malade. Un surcroît de travail dans un emploi du temps déjà surchargé. Pour l’expérimentation de la Policlinique Mobile, qui sera déployée en 2020 et 2021 dans 18 EHPAD de l’agglomération strasbourgeoise, ce sont des équipes mobiles d'infirmiers recrutées par TokTokDoc qui assureront l’interface entre les patients et les praticiens. « Il ne s’agit pas de vendre un nouveau produit, mais bien de proposer une nouvelle organisation des soins. C’est un hôpital « hors les murs » que nous mettons en place », explique Dan Grünstein.

Quatre milliards € d’économies

Une petite révolution s’amorce où tout le monde y gagne. D’abord le patient qui bénéficie d’une meilleure qualité de soins, l’établissement d’accueil qui est quasiment libéré de la prise en charge télémédicale et surtout l’Assurance Maladie qui réalise des économies conséquentes. Une étude a montré que la généralisation d’un tel dispositif à l’ensemble des EHPAD du territoire réduirait de quatre milliards € les dépenses d’hospitalisation et de 50 millions € celles de transport sanitaire ! Pour les inciter à recourir à ce type de services, l’Assurance Maladie a prévu de rétrocéder à tous les acteurs une partie des économies réalisées. Dans son plan d’urgence pour les EHPAD, la Ministre des Solidarités et de la Santé a prévu d’investir 40 millions € pour généraliser la télémédecine d’ici 2022. C’est donc un vaste marché qui s’ouvre à la start-up. D’autant plus que d’autres établissements médico-sociaux, tels que ceux accueillant des personnes handicapées s’intéressent aussi à ce dispositif. Lorsque l’on sait que le transport d’un polyhandicapé vers un centre de soins peut mobiliser jusqu’à six personnes, on peut imaginer tout l’intérêt d’un tel service ! > P.H.

TokTokDoc
41 rue de la course à Strasbourg
01 88 32 84 91 • contact@toktokdoc.com 
toktokdoc.com 
 @TokTokDoc 
 @TokTokDoc 

Je participe