Coopération sanitaire

Les régions frontalières allemandes, luxembourgeoises et suisses se sont mobilisées pour créer une chaîne de solidarité sanitaire. Dès le 22 mars, l’Agence régionale de santé Grand Est annonçait que 21 patients français avaient été accueillis dans les hôpitaux frontaliers du Luxembourg, de la Suisse et de l’Allemagne. Plusieurs patients français ont été transférés à Fribourg, Karlsruhe, d’autres à l’hôpital militaire d’Ulm et vers d’autres villes allemandes.

Je participe