Europa-Park  : Le transfrontalier comme modèle économique

Rust (Allemagne)

Rulantica, un nouvel univers aquatique inauguré en novembre dernier © DR

C’est une des clés de la réussite du parc d’attraction allemand. 23% de ses visiteurs sont français.
« Cela nous permet d’avoir des périodes de forte fréquentation plus longues, en raison des décalages des vacances scolaires entre chaque pays », explique Alain Fettig, le délégué commercial France d’Europa-Park. Aujourd’hui, l’aura du parc dépasse la frontière de l’Alsace.
« Le public était très alsacien, lorrain et franc-comtois jusque dans les années 2000. Mais depuis quelques années, nous faisons des efforts pour nous faire connaître au-delà de la région, avec une communication adaptée. »

europapark.de 

Je participe