LE PRESSOIR DE BACCHUS  : c’est la cuisine de Sylvie et Kevin !

Blienschwiller/67

Dans ce village fleuri de la Route des Vins, Sylvie Grucker, son mari Gilles et leur fils Kevin pourraient se contenter de servir une bonne cuisine de winstub, mais ils ont préféré un registre beaucoup plus personnel : « ni bistro, ni gastro » !

Sylvie, Kevin et Gilles partagent la même philosophie : se faire plaisir autant qu'à leurs clients. © Dorothée Parent Ici, ne demandez pas la carte ! Une fois attablé dans cette maison au décor sobre et raffiné, votre regard est attiré par un grand tableau noir sur lequel sont fixées des ardoises. Elles affichent quatre entrées, quatre plats (poisson, viande rouge et blanche) et quatre desserts. « Si au cours d’un service, un plat n’est plus disponible, son ardoise est remplacée dans la minute par une autre », explique la cheffe Sylvie, qui a décidé de passer derrière les fourneaux alors qu’elle s’était formée initialement pour servir en salle. « J’ai appris la cuisine en regardant des chefs travailler, puis en perfectionnant ma technique au CEFPPA et à l’Ecole de Cuisine Alain Ducasse. À l’inverse, mon mari, cuisinier à l’origine, s’occupe du service et de la cave », sourit-elle. Les plats proposés sur le tableau sont renouvelés tous les 15 jours, à l’exception du foie gras et du moelleux au chocolat torréfié au café. Points communs à tous les mets : du fait maison, exclusivement avec des produits de saison et des fournisseurs locaux. Leurs noms s'affichent sur le tableau. Par exemple, le porc « Cul-Noir » élevé en plein air vient de chez Freydt-Drouan dans le Val de Villé. Un délice d’exception à savourer uniquement de fin octobre à début décembre.

Un menu surprise !

© Dorothée ParentLe Pressoir de Bacchus propose également un menu « Terroir », comprenant deux ou trois plats, dont les fameuses ravioles de carpe qui font la réputation de la maison. Ce menu a permis à l’établissement de se voir décerner un « Bib Gourmand » par le Guide Michelin pour son très bon rapport qualité/prix. « Nous proposons aussi un menu « carte blanche » en cinq actes. Les convives découvrent les plats au fur à mesure du repas. Nous le concoctons selon notre inspiration et aussi selon le profil des clients ! » poursuit Sylvie. Côté boissons, seulement des bouteilles du vignoble local ! « Pour les vins de France, il faut demander la carte spéciale », explique Gilles qui met un point d’honneur à valoriser les nectars de son terroir. Kevin, leur fils de 27 ans, a rejoint le restaurant familial il y a quatre ans, après un CAP à l’Auberge Frankenbourg à la Vancelle et un brevet professionnel chez Olivier Nasti à Kaysersberg. « J’aime travailler des produits nobles comme le gibier, mais mon plat signature c’est le pigeon farci aux champignons, servi avec les abats panés. » Pour lui, comme pour ses parents, l’important c’est de se faire plaisir, tout autant qu’à ses clients. « Notre plus belle récompense c’est la reconnaissance de nos clients qui nous sont fidèles. Certains sont même devenus des amis et nous rapportent des produits de leur région », s’étonne encore Sylvie. Vivre sa passion au quotidien, tel est le credo de la famille Grucker.
> P.H.

Le Pressoir de Bacchus 
Maître Cuisinier de France
50 Route des Vins à Blienschwiller • 03 88 92 43 01
 LE PRESSOIR DE BACCHUS

Je participe