engagez-vous !

© Bartosch Salmanski - 128dBLe constat laisse perplexe : de nombreuses PME alsaciennes sont contraintes de suspendre ou d’ajourner leurs projets de développement sur de nouveaux marchés, faute de main-d’œuvre qualifiée. En 2019, il a été très difficile de recruter des manutentionnaires, des commerciaux, des chauffeurs-livreurs, des techniciens de l'industrie, des ouvriers qualifiés du bâtiment, des cuisiniers ou employés de restaurants… Pourtant, l’Alsace compte 166 000 demandeurs d’emploi et le taux de chômage, après une longue période de baisse, a connu une hausse au troisième trimestre 2019, même si la tendance générale reste à la baisse sur une année.

Il est absolument indispensable d’orienter nos jeunes, ainsi que les adultes au chômage vers ces opportunités d’emploi non pourvues, en organisant des actions de promotion des métiers et de l’alternance. C’est l’objet de deux conventions que notre CCI a signées, d’une part avec la Région Grand Est pour la période 2019-2022, et d’autre part, avec le rectorat de l’Académie de Strasbourg cet automne.
Il y a 15 000 apprentis en Alsace et nous continuons à promouvoir cette voie de formation qui donne de très bons résultats. Pour le seul CFA de notre CCI - le 2ème CFA d’Alsace avec 1 700 apprentis formés à 32 diplômes de Bac à Bac +5 -, le taux d’insertion professionnelle atteint 85 % et un apprenti sur deux est embauché par l’entreprise dans laquelle il a été formé.
En amont de l’alternance, il est également essentiel de faire découvrir à nos jeunes les métiers de nos entreprises. Nous avons développé des dispositifs variés, innovants et agiles pour y parvenir.

1 200 jeunes Alsaciens passent, chaque année, par nos services pour un stage en entreprise qui leur permet de s’immerger dans la réalité des métiers. Nous avons innové en lançant des salons de recrutement en ligne avec Pôle Emploi pour pourvoir les offres d’apprentissage. Une expérience concluante qui permet à nos experts de sélectionner deux à trois profils à mettre en relation avec l’entreprise grâce à des tests d’aptitudes pratiques préalables. Nos experts interviennent aussi en visioconférence auprès de nombreuses classes de lycées et nous engageons les établissements scolaires à se rapprocher des entreprises grâce à l’opération « Les classes sortent en boîte ».

Trois rendez-vous importants sont aussi organisés par notre CCI dans les prochaines semaines : les Nuits de l’orientation le 11 janvier à Strasbourg et le 7 février à Mulhouse, où plus de  7 000 jeunes viendront rencontrer des professionnels, et l’incontournable Salon Formation Emploi qui accueillera 20 000 visiteurs au Parc Expo de Colmar les 24 et 25 janvier.
En ce début d’année 2020, je vous adresse mes meilleurs vœux de bonheur et de réussite, à vous-mêmes, à vos équipes et à vos proches. J’y associe tous ceux - acteurs privés et publics - qui, de près ou de loin, participent au développement économique de notre territoire et de ses entreprises. Sachons séduire et convaincre les jeunes pour qu’ils rejoignent nos entreprises et partagent nos métiers passionnants !
Cela fonctionnera grâce à vous, parce que vous êtes les meilleurs ambassadeurs de l’entrepreneuriat auprès des jeunes. Engagez-vous !

08/01/2020Partager