pub

Jung inaugure son usine 4.0

Jung, fabricant allemand de systèmes d'éclairage modernise son site de Schalksmühle pour continuer à produire en Europe et rester concurrentiel.

Le site de Jung, à Schalksmühle, en Allemagne. Doc remis

Vous voyez le variateur que vous utilisez pour régler l'éclairage de votre bureau ? Ou les boîtiers servant à en définir la température ? Pour peu qu'ils soient étiquetés Jung, ces systèmes électriques viennent de Schalksmühle (Rhénanie du Nord), en Allemagne. Pour « continuer à les produire en Europe dans un contexte de marché très concurrentiel, » l'entreprise familiale a inauguré jeudi 26 avril deux nouvelles lignes de production.

Entièrement automatisées, y compris pour la logistique, elles seront capables de sortir 152 types différents de prises et 40 prises à la minute pour l'une, 80 à la minute pour l'autre. « Les salariés des anciennes lignes ont été reconvertis sur ces deux nouveaux systèmes, » précise Michel Hirschmann, responsable de Jung France.

Jung, Un avenir dans la domotique

Cet investissement de 20M€ permettra au groupe plus de réactivité. Il investit également dans la R&D, les normes de construction ayant beaucoup évolué ces dernières années. « La domotique est notre meilleur vecteur de croissance,  » souligne Michel Hirschmann. Arrivé chez Jung Allemagne en 1996, il a pris la direction de la filiale française à sa création, en 2002. Ses 14 salariés assureront la commercialisation des prises Jung -et du reste du catalogue- sur toute la France, depuis Wettolsheim (près de Colmar). µ

L.D.   

Je participe