Le coin du gastronome

La Kilbe : Un petit air de fête

La Kilbe, c’est avant tout une histoire de rencontre entre Franck et Bénédicte. En couple dans la vraie vie, c’est ensemble qu’ils ont décidé d’ouvrir leur restaurant en mars dernier à Colmar.

Chaque jour le chef propose des suggestions revisitées selon l’arrivage des produits. © Restaurant La Kilbe

La Kilbe, on peut y arriver par hasard mais on y retourne parce que c’est bon, pour le sourire de Bénédicte et parce qu’on s’y sent bien tout simplement.

Une exigence au service de l’excellence

Franck, ancien pompier de Paris, a trouvé son inspiration auprès de son oncle, chef de cuisine à l’hôtel des Trois Rois à Bâle, et de son grand-père, un épicurien émérite. Franck a fait ses armes à La Ville de Lyon à Rouffach, chez Jean-Luc Brendel à Riquewihr et au sein du groupe Bohrer.Il apporte un soin particulier au choix de ses produits qu’il veut frais, de saison et locaux. « Je veux créer de l’émotion en bouche, travailler des produits de qualité en combinantsaveur et fraîcheur ». À la carte, c’est le Elsass Burger réalisé à base de pain bio qui fait son show. Leurs viandes maturées label rouge sont servies accompagnées de sauces et frites maison. La viande, une charolaise d’Alsace, est fournie par l’artisan boucher Jauss. Les légumes bio viennent du maraîcher Koehly. Les cèpes des tartes flambées viennent des montagnes vosgiennes, fraîchement cueillis en famille au détour d’une balade. Les vins bio ou Demeter sont tous proposés au verre ou en carafe. Tous les jours, le Chef propose un tableau de suggestions revisitées selon l’arrivage des produits. Si les tomates ne sont plus de saison, la salade César ne sera pas au menu.

Un air de bal musette qui me trotte dans la tête

Bénédicte donne le ton, l’ambiance et la couleur. Sa passion : chiner et trouver des objets insolites pour nourrir la décoration de son restaurant qu’elle veut authentique et chaleureuse. « Je veux que les gens se sentent bien, qu’ils prennent du plaisir à boire un verre de vin en dégustant une bonne viande ». La danse et la musique bercent sa jeunesse. Bénédicte se souvient avec nostalgie des Kilbes, fêtes traditionnelles alsaciennes aussi vivantes qu’authentiques, qui trouvent leur origine au XVIe siècle et sont encore très présentes aujourd’hui. La Kilbe, c’est la fête familiale par excellence, les paysans et les artisans partagent leurs productions le temps d’une soirée, on y fait ripaille et un bal clôture les festivités. C’est cette ambiance que la gérante veut retrouver. L’animation c’est son dada. Elle organise régulièrement des soirées festives ambiance guinguette, où la musique peut parfois laisser place à la danse.En lice pour la labellisation « Maître restaurateur », le dossier est en cours et la Kilbe semble bien motivée à décrocher cette reconnaissance. B.L.

Restaurant La Kilbe
37 route de Neuf-Brisach à Colmar
03 89 24 00 23 • www.la-kilbe.com
@LaKilbe