pub

GEODEEP : Le cluster France en géothermie

Le Cluster France GEODEEP, ce sont douze entreprises de l’industrie énergétique française qui unissent leurs forces. Parmi elles, Clemessy et Cryostar, deux poids lourds alsaciens. Leur objectif? Porter ensemble des projets de géothermie profonde, pour créer de l’électricité et de la chaleur.

De gauche à droite: Clemessy Sylvain Brogle, és Géothermie Jean-Jacques Graff, Cryostar Bruno Brethes – Capgemini Consulting Alain Chardon

Leurs projets ? Développer 20 centrales géothermiques en France et à l’export (la première dès 2015) avec à la clé 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus de 1000 emplois crées.

«Développer une offre verte et durable en amont et en aval des projets, qui respecte l’environnement et l’impact social », telle est la promesse du cluster GEODEEP. L’offre « Amont » concrètement, ce sont toutes les recherches, études de faisabilité et forages d’exploitation nécessaires. L’offre « aval » concerne elle, le développement de champs, la construction des centrales géothermiques, leur exploitation et leur maintenance. Des projets, il y en a en France, aux Antilles, en Amérique du sud ou encore en Amérique centrale. En France,  25 permis sont d’ores et déjà en cours d’étude, plus de la moitié en Alsace…oui, vous n’êtes pas sans savoir que sous nos pieds, dans nos sous-sols, de l’eau, il y en a.

Une alliance d’entreprises

Membre du Cluster GEODEEP,  Clemessy (groupe Eiffage) jouera en quelque sorte un rôle de leader. Fournisseur d’usines de production d’énergies clé en main, il coordonnera, entre autres, les entreprises du cluster. Autre partie prenante, Cryostar, jouera un rôle d’équipementier en apportant son expertise technologique. Cryostar fournira des turbines utiles à la récupération de chaleur et à la production d’électricité.

« Le cluster GEODEEP officialise des partenariats déjà existants entre les industriels du secteur. Il est aussi un outil marketing qui nous permettra de vendre à travers le monde, toute l’expertise et le savoir-faire Français  en termes de géothermie profonde » explique Sylvain Brogle, Directeur Développement Commerce International chez Clemessy. « La France a du potentiel, nous savons quasiment tout faire : près de 60 entreprises aux savoir-faire complémentaires ont même déjà été identifiées ».

Un fonds assurantiel au cas où

Comptez déjà 10 à 12 millions d’euros d’investissements pour un forage, sachant que le risque de ne trouver aucune ressource est élevé : 30 à 40% de taux d’échec. Pour garantir ce risque, un fonds assurantiel de 100 millions d’euros doit être constitué d’ici décembre 2014. Il permettra :

  • d’amorcer la filière, plus encore, de passer à la phase industrielle des projets,
  • de rembourser les parties prenantes en cas de disette,
  • et de financer les nouveaux projets menés par le cluster.

Loin d’être un fonds spéculatif, ce fonds sera financé à 50% par des aides publiques (subventions..) et à 50% par des investisseurs privés.

La géothermie, une énergie verte et durable

La géothermie est une énergie renouvelable au même titre que l’éolien, le solaire, l’hydraulique ou la biomasse, à la différence qu’elle produit de l’électricité de manière continue et sans combustion.  Avec une puissance unitaire de production bien moindre que le nucléaire, la géothermie a du potentiel.  A ce jour seulement 6% du marché mondial est exploité. Dans le bassin parisien, près de 500 000 personnes sont actuellement chauffées grâce à la géothermie. E.S

GEODEEP • virginie.schmidle@geodeep.fr • 09 81 64 74 12 • www.geodeep.fr

Je participe