Dans un monde globalisé et connecté : Export : les codes ont changé

Dans les processus internes comme à l’international, les entreprises intègrent de nouveaux outils et de nouvelles règles sous l’effet de la révolution digitale. Les exportateurs se mettent au diapason d’un monde connecté et changent radicalement de méthode pour aborder les marchés internationaux. Smartphone et Big Data réinventent les stratégies export.Dossier réalisé par Éric Pilarczyk

Le Grand Est champion de l’export

 

1er en France

  • Pour la part export du PIB 40 %
  • Pour l’export par habitant 10 800 €
  • Pour les exportations vers l’Allemagne

Principaux pays clients du Grand Est

  1. Allemagne
  2. Belgique
  3. Suisse

Plus d’infos en téléchargeant l’Observatoire Régional du Commerce International sur www.cci-international-grandest.com

 

Ne boudons pas notre plaisir : les entreprises du Grand Est continuent d’exporter à travers le monde et notre région affiche toujours les meilleurs résultats de l’Hexagone. Mais en 2017, une autre performance est à mettre à l’actif des exportateurs : la transformation numérique.

Celle-ci bouleverse en profondeur les relations entre l’entreprise et ses clients, les usages et les attentes, impacte ses processus de production, son modèle d’affaires, son organisation et au-delà, sa culture même. Comme le dit avec pertinence le scientifique Joël de Rosnay : « L’entreprise de demain est une plateforme d’intelligence collective, une interface d’échanges de données et d’expertises. » Finis donc les modèles de prospection et de distribution traditionnels?

Avec l’avènement des smartphones, du big data et du machine learning né de l’intelligence artificielle, l’économie connectée bouscule les organisations commerciales. L’opportunité est immense. Les objets connectés instaurent une nouvelle forme de relation avec les clients qui ne repose plus sur le fait de vendre des produits mais d’avoir un rapport continu avec eux. La révolution digitale met l’entreprise en relation avec la multitude, les consommateurs et les leaders d’opinion. Promotion et placement de produits s’expriment en termes de référencement en ligne et de présence sur les réseaux sociaux.

© Christophe Urbain

Des millions de clients en quelques clics

La fonction marketing est totalement renouvelée sous l’effet aussi d’une personnalisation poussée des interactions avec le client. Une prouesse du big data : permettre à l’entreprise d’accumuler des données sur chacun des clients, de profiler les usagers et proposer un service intégré personnalisé. Marketing online, e-commerce, marketplace : en quelques clics, il est désormais possible d’interagir avec des millions de clients.

Le concept de marketplace est particulièrement révélateur du mouvement en marche. Il désigne une plateforme d’e-commerce capable d’héberger plusieurs milliers de marchands, voire de particuliers, qui profitent des fonctionnalités de la plateforme et de son potentiel de trafic pour maximiser leurs ventes. Le géant Amazon accueille au niveau mondial plus de deux millions de marchands partenaires sur sa marketplace, qui vendent plus de deux milliards d’articles.

Le club e-commerce CCI International Grand Est est en phase avec ces nouveaux concepts. « Nous sommes partis d’un simple constat, explique Christophe Antoine, conseiller en développement international à la CCI International Grand Est. Certaines entreprises parvenaient à exporter leurs produits dans le monde entier sans jamais mettre un pied en dehors de l’Alsace. Soutenus par un leader européen de la vente en ligne, nous avons eu l’idée d’un club e-commerce pour permettre aux entreprises d’échanger sur ces pratiques et leurs expériences. Nous organisons des réunions tous les deux mois auxquelles participe un expert qui expose son savoir-faire sur la réglementation européenne, les marketplaces, les techniques de référencement. C’est aujourd’hui un club ouvert aux e-commerçants, ainsi qu’à toutes les entreprises qui veulent se lancer dans l’aventure. »

L’ouverture et l’échange sont indispensables

Pour Didier Hoffmann, directeur de la CCI International Grand Est, « cette révolution digitale ne fait que commencer. Nous sommes face à une évolution extrêmement rapide qui va s’accentuer avec la génération montante qui s’est construite avec les nouvelles technologies. Nos services travaillent sur de nouveaux outils digitaux. Nous réfléchissons notamment à un modèle de CCI numérique - CCI Store (cf. p 51) - où les informations, les ressources, les procédures sont dématérialisées.

Environ 4 500 entreprises alsaciennes exportent  leurs produits pour un volume d’affaires de  32 milliards d’€ (2016) © Fotolia

C’est une porte d’entrée numérique relayée par nos équipes de conseillers en charge plus spécifiquement de l’expertise des marchés, de la qualification des missions de prospection et des contacts à l’étranger. L’ouverture et l’échange demeurent indispensables pour créer de la valeur et tisser des liens durables avec les bons partenaires ». « Sur les marchés lointains et complexes, mais très stratégiques, on peut faire de belles choses sur de longues années, à condition qu’il y ait le suivi et la confiance, confirme Olivier Epp, directeur adjoint de la CCI International Grand Est. L’export reste une activité exigeante et méthodique, où le capital humain et le modèle managérial ont autant de valeur que la transformation technologique. »

CCI International Grand Est
Didier Hoffmann • 03 88 76 42 22 • d.hoffmann@grandest.cci.fr