La Poste : Championne du numérique

Face au recul de son activité historique, la Poste se réinvente et multiplie les collaborations avec les start-up. Un nouveau géant du numérique ?

La Poste présentait au salon Viva Tech à Paris les innovations qu’elle a développées avec des start-up françaises. © LaPosteEt si La Poste devenait la première entreprise « phygitale » de France? Un modèle de transformation numérique associant humain et digital? « Il a fallu nous réinventer et trouver des relais de croissance en capitalisant sur notre groupe multimétier », confirme Carole Espinasse, déléguée au développement régional.Si l’entreprise peut compter sur ses propres compétences, sa collaboration avec des start-up a été déterminante et lui permet de bénéficier d’un vivier complémentaire d’idées et de l’agilité de ces structures. « En resserrant les liens avec les start-up, notre volonté est double : profiter des innovations qui intéressent nos métiers, et nous inspirer de leurs méthodes pour aller plus vite sur certains sujets ».

En force sur les objets connectés

« Cet écosystème s’est structuré autour de notre filiale numérique Docapost et du programme French IoT, qui nous permet de détecter des start-up innovantes dans les services connectés  ». Acteur clé de l’assistant personnel numérique avec Digiposte, le groupe se positionne aussi fortement sur l’e-santé, les services aux seniors et les solutions connectées, notamment les services aux entreprises comme les capteurs environnementaux dans les bureaux, au travers de sa plateforme Hub Numérique. « Notre participation à des salons de référence, comme VivaTech à Paris et le CES à Las Vegas, est l’occasion de mettre en lumière les synergies avec les start-up partenaires et de confirmer notre ambition : devenir la première entreprise de services de proximité en associant le numérique à un réseau de 17 000 points de contact et de 73 000 facteurs. »

La Poste www.laposte.fr