l’expert : « Revenir aux fondamentaux de l’entreprise »

Stéphane Becker, créateur de la start-up « Method in the Madness »

« S’il convient de mettre en lumière certains succès incontestables comme Synovo, Visible Patient ou encore Beam, il faut également à mon sens, se poser la question de savoir si quelque chose dans l’écosystème a fondamentalement été réinventé. Pour moi, une start-up reste une entreprise qu’il faut savoir gérer, manager, développer. Or, on a fait croire à des jeunes que gérer une entreprise ne nécessite pas de compétences et certains start-upers ne font pas les efforts de formation qu’il faut. Il est temps de revenir aux fondamentaux de l’entreprise. Par ailleurs, les incubateurs sont sur des temps trop longs par rapport à l’économie numérique, où, en six mois, on est fixé sur une idée. Enfin, il manque dans l’écosystème régional un chaînon important : la collaboration entre jeunes pousses et entreprises traditionnelles. L’association Alsace Digitale travaille dans ce sens avec des initiatives remarquables comme « Startup Weekend ». Les start-upers ont beaucoup à apporter mais aussi beaucoup à apprendre de l’ancien modèle. »