EMI (étude-moule-injection) : Gagner une réputation d’excellence avec l’export

Saint-Louis/68

La PME a participé à des salons et des missions de prospection. © Émilie JafrateL’international ? Une évidence pour EMI Wissler installée à Saint-Louis, dans la région des Trois Frontières, qui emploie 150 personnes et réalise aujourd’hui 80 % de son chiffre d’affaires à l’export. « Dès notre création en 1995, nous nous sommes tournés vers l’exportation », confirme Jean-Pierre Wissler, président de l’entreprise. Ce spécialiste de l’injection de matières thermoplastiques et composites a su imposer son savoir-faire en Allemagne et en Suisse, mais également aux États-Unis et en Chine, où EMI Wissler a gagné une réputation d’excellence. Elle articule en particulier son développement autour du 360° Full Plastic Concept qui intègre toute la chaîne de valeur, de l’étude à l’assemblage, en passant par le moule, l’injection et le laboratoire. « Pour réussir à l’export, il faut disposer d’un produit exportable et définir une stratégie », souligne Jean-Pierre Wissler. La sienne est claire : développer l’innovation, garder une avance technologique sur ses concurrents, s’orienter vers des pièces techniques et des secteurs à forte valeur ajoutée comme l’industrie médicale. La PME haut-rhinoise a aussi participé à des salons et à des missions de prospection - collectives ou individuelles - les fers de lance de sa démarche. « L’accompagnement de la CCI est permanent. Nous sommes en contact avec un conseiller référent qui connaît notre entreprise, nos marchés, nos cibles. Il facilite notre présence aux salons, nous met en relation avec des fournisseurs locaux et nous informe sur l’environnement juridique et douanier d’un pays. Autant de clés pour aborder les marchés avec succès. »

Je participe