CCI en action

Export : Canada : Forte demande sur le marché de l’environnement

Contrairement à son voisin du sud qui s’est retiré des accords de Paris sur le climat, le Canada s’est engagé dans une politique très volontariste en faveur de la protection de l’environnement.*

Les technologies pour améliorer la qualité de l’air sont particulièrement recherchées au Canada. © AdobeStock

Quatre secteurs sont considérés comme prioritaires : l’eau, l’air, les déchets et l’efficacité énergétique. Dans ces domaines l’offre française est bien positionnée, d’autant plus que l’accord commercial UE-Canada met fin aux sur barrières douanières sur la quasi-totalité des biens industriels. De plus, l’UE a obtenu du Canada qu’il ouvre largement tous ses marchés publics.

Réussir sur le marché canadien

Pour aborder ce marché, il faut avoir une stratégie à long terme et s’adosser à un partenaire local. « La bonne formule pour une PME, c’est de recruter un VIE pour suivre le courant d’affaires, ce qui évite le coût élevé d’un expatrié. Il faut aussi bien se préparer en amont d’un voyage, en étudiant la réglementation qui peut varier d’une province à l’autre et avoir une bonne connaissance de la concurrence locale », observe Xavier Riquier du Bureau Business France de Toronto. Dans certains cas il faudra prévoir une certification des produits avec les coûts afférents. Si la technologie française peut se prévaloir d’une bonne image, l’approche marketing et la communication sont parfois en dessous des attentes. « Il faut aller droit au but, être concret, mettre en avant les avantages produit et surtout le retour sur investissement envisageable. Dans un PowerPoint, cinq slides suffisent largement », observe Laurence Grelet de Business France. Enfin si la proximité linguistique avec les Québécois peut être un avantage, il faut garder à l’esprit que la culture des affaires reste nord-américaine. P.H.

 

L’eau : un retard à combler

En raison d’une législation fédérale assez floue, les industries minières et agricoles ont largement contribué à polluer et gaspiller les ressources en eau. De manière générale, on observe un retard par rapport à d’autres régions du monde dans l’adoption de nouvelles technologies environnementales. Le Canada offre donc de bonnes opportunités en matière de rénovation de canalisations, d’amélioration des rendements des équipements, de lutte contre l’eutrophisation des milieux aquatiques. Les technologies en milieux géologiques et climatiques difficiles, les équipements de contrôle des eaux ainsi que les systèmes de télégestion présentent un réel potentiel.

L’air : un enjeu de santé publique

Les Canadiens vivant dans des régions industrialisées sont exposés à des niveaux potentiellement nocifs de polluants atmosphériques. Les technologies pour le contrôle de la qualité de l’air, les filtres et équipements adaptés à des petites et moyennes installations, en particulier dans le secteur minier, sont particulièrement recherchées. Peu d’acteurs locaux étant présents sur ces segments, il existe des opportunités pour les entreprises françaises, dont l’expertise répond à un besoin du marché, même si la règlementation est moins contraignante qu’en Europe.

Les déchets : valorisation énergétique et recyclage

Le gouvernement canadien a lancé une campagne pour la réduction, le réemploi et le recyclage des déchets. Les municipalités mettent souvent en place avec des partenaires privés des actions pour la valorisation énergétique des déchets et pour le développement du recyclage. L’objectif principal est d’éviter leur enfouissement.

Mission de prospection Environnement / Efficacité énergétique à Montréal

La CCI, en partenariat avec Business France, organise une mission de prospection à Montréal du 25 au 29 mars, dans le cadre du salon Americana, le rendez-vous incontournable des professionnels de l’environnement en Amérique du Nord. Des rendez-vous individuels avec des acheteurs, distributeurs, partenaires potentiels peuvent être organisés à Montréal ou/et sur la côte Est nord-américaine sur la base d’un cahier des charges. Possibilité également de louer un stand sur l’Espace collectif Grand Est du Pavillon France au salon Americana. Soutien financier de la région possible pour les entreprises participantes sous condition d’éligibilité.

Tony Bouyer
t.bouyer@grandest.cci.fr
03 88 75 24 30

 

L’efficacité énergétique

Le pays a mis en place des financements pour soutenir les investissements dans les énergies propres : le marché du photovoltaïque connaît une forte croissance, mais l’éolien progresse encore plus rapidement. L’écoconstruction est également en pointe. P.H.

* Stratégie fédérale de développement durable 2016-2019. www.fsds-sfdd.ca Sources : Business France Toronto