pub

K//ALT - Krimmeri Alternative : Nuits électro !

C’est dans l’ancienne usine de pâtes Bec d’Or à Strasbourg-Meinau que Jean, Simon, Étienne et Pacôme ont ouvert, il y a un an, un club de musique électronique.

Creation / Reprise d'entreprise

STRASBOURG

Ambiance berlinoise dans un club électro © unsplash

Les passionnés d’électro ou de house n’ont plus besoin de filer à Berlin ou Amsterdam pour assister aux performances des meilleurs DJ internationaux. Désormais, c’est dans la plaine des Bouchers à Strasbourg que cela se passe ! « Nous organisions déjà des soirées électro dans un cadre associatif et nous avons décidé de créer un lieu permanent. L’architecture industrielle, brute et minimaliste du site nous a plu, mais il a fallu mettre les 650 m² aux normes d’accueil du public et surtout l’isoler phoniquement », explique Simon.

La fièvre du samedi soir

En peu de temps, seulement par le bouche-à-oreille, grâce à sa programmation pointue, à son ambiance berlinoise et à un excellent son, le K//Alt s’est bâti une réputation bien au-delà de l’Eurométropole et accueille, chaque samedi, 500 à 600 clubbers. « Notre public est varié, il est originaire de la région, mais aussi d’Allemagne, de Suisse et même de Paris. Ici, on ne vient pas juste pour boire un verre, mais parce qu’on s’intéresse vraiment à ce style de musique.

Des DJ de notoriété mondiale venus des États-Unis, du Japon et même de Russie ont déjà mixé chez nous », poursuit étienne. Les associés veillent à entretenir un esprit alternatif en ne servant que quelques grandes marques d’alcools, de bières ou de sodas et en privilégiant les produits locaux, biologiques ou naturels.

Espaces évènementiels

Cet endroit atypique composé d’une grande salle de 300 m², d’une galerie de 150 m² et d’une mezzanine de 60 m² se prête parfaitement à l’organisation d’évènements d’entreprises ou culturels. La hauteur sous plafond, la modularité du lieu, les matériaux bruts, ainsi que la régie sons et lumières offrent de multiples possibilités d’aménagement et de scénographie. S’il peut être loué en l’état, les cogérants proposent en option des animations musicales (pas forcément électro), de la décoration, un espace scénique, du mobilier industriel ou vintage et même des installations d’art contemporain. Avec le K//Alt, ses clubs et ses festivals branchés, Strasbourg figure désormais en bonne place sur la carte des villes où faire la fête ! > P.H.

K//Alt
1 rue Lafayette à Strasbourg
contact@k-alt.com • 


→ Accompagnement juridique pour la rédaction des statuts
→ Atelier Business Model Canvas

CCI Info Services
03 90 20 67 68 • cci-infoservices@strasbourg.cci.fr

Je participe