pub

Bertrand Angsthelm : Président de l’Ordre des experts-comptables d’Alsace (OEC) (2017-2018)

L'OEC Alsace a pour missions principales de réguler la profession, de contrôler ses 695 membres pour s’assurer de la qualité des services fournis, de veiller au respect de la déontologie, d’intervenir en cas de litiges et de promouvoir et représenter la profession.

Le rôle des experts-comptables est souvent résumé à la présentation des comptes annuels d’une entreprise et à l’analyse de sa gestion. Quels autres services peut en attendre un dirigeant ?

© Philippe Stirnweiss

L’expert-comptable est le médecin généraliste de l’entreprise. Parce qu’il en comprend bien le fonctionnement, il apporte son expertise en droit comptable, social, fiscal, des sociétés… et l’accompagne dans ses obligations déclaratives (impôts, TVA). Mais au-delà de ses interventions « techniques », il apporte une valeur ajoutée en assurant une mission de conseil. En amont, il aide les créateurs/repreneurs d’entreprises à élaborer un plan d’affaires prévisionnel. Il accompagne son client dans son développement, par exemple dans le cas d’un investissement important et bien sûr en cas de crise, de cession ou de transmission. Il peut également apporter un conseil patrimonial au chef d’entreprise.

Comment choisir son expert-comptable ?

C’est souvent par le bouche-à-oreille. Il est aussi préférable de se faire recommander un expert-comptable qui connaît bien le secteur d’activité de l’entreprise. Ensuite, comme il s’agit de bâtir une relation de confiance à long terme, il faut que le courant passe. C’est une question de « feeling ».

La transmission d’entreprise est un enjeu majeur pour l’économie régionale. Quel rôle peut jouer l’expert-comptable dans ce domaine ?

L’expert-comptable a tout d’abord un rôle de sensibilisation. C’est un sujet délicat mais qui doit être abordé franchement et suffisamment tôt, soit cinq ans avant la transmission. Ensuite, il peut accompagner le dirigeant pour estimer la valeur de son entreprise, l’aider dans la négociation, la relecture des actes et le conseiller en matière d’optimisation fiscale. L’expert-comptable intervient également pour accompagner un repreneur en établissant un audit d’acquisition afin de s’assurer que la valeur de rachat soit juste. Il établit le prévisionnel d'activité et aide dans la recherche de financements.

De par sa proximité avec les entreprises, l’expert-comptable est un témoin privilégié de leur santé. Comment se portent-elles en Alsace ?

Effectivement nous disposons d’un observatoire particulièrement fiable puisqu’il est basé sur les déclarations fiscales des entreprises alsaciennes. Globalement leur santé des sociétés alsaciennes est plutôt bonne. L’activité n’a pas cessé de progresser sur huit trimestres consécutifs. Nous sommes sur un cycle pérenne et la reprise est consolidée. Après une forte période d'investissements, on constate une baisse de ces derniers, mais c’est un effet cyclique normal. Actuellement le vrai problème des chefs d’entreprises c’est le recrutement. L’adoption des lois PACTE et ESSOC devrait simplifier et fluidifier le fonctionnement des entreprises. l'état deviendra enfin leur partenaire et non plus le gendarme. C’est une bonne nouvelle !

Bio express

2002 Diplôme d’expertise- comptable

2004 Créateur, avec un associé, du cabinet Ariane Experts à Strasbourg après un parcours dans plusieurs cabinets régionaux

2011 Membre du bureau de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin

2017-2018 Président de l’Ordre des experts-comptables d’Alsace

02/01/2019Partager