pub

La Table du Pâtissier : Saveurs d’Alsace revisitées

Avec sa salle et sa terrasse de 40 couverts au cœur de Kaysersberg/68, David Vilmain pourrait se contenter de proposer une cuisine touristique banale.

Mais à 28 ans, il a de l’ambition et veut montrer ce qu’il sait faire. Issu d’une famille de traiteurs de Ribeauvillé, pâtissier de formation, passé par JC Ziegler à Strasbourg, David découvre la cuisine un peu par hasard lors d’un engagement comme saisonnier dans un restaurant d’Avoriaz.

Une vraie révélation qui l’amène à se reconvertir en cuisinier. En 2016, avec son épouse Marjorie, ils rachètent un salon de thé dans la rue principale du « Village préféré des français 2017 », qu’ils transforment en restaurant. « J’adore le coup de feu du midi !

Chaque jour est différent. La cuisine, c’est moins routinier que la pâtisserie », s’enthousiasme David. Cela ne l’empêche pas d’ailleurs de continuer à fabriquer ses gâteaux Forêt Noire, ses tartes citron et surtout ses babas au rhum …en forme de kougelhof, à déguster sur place ou à emporter !© Michel Caumes

Son plaisir, c’est justement de revisiter des plats traditionnels en y apportant sa touche personnelle, comme cette choucroute aux cromesquis (croquettes) de pommes de terre. Une cuisine qu’il qualifie de « bistrot moderne », faisant la part belle aux viandes, notamment aux gibiers en saison.

Assisté aux fourneaux d’un boucher professionnel, le chef travaille des viandes « maturées », c’est à dire affinées en chambre froide pendant 15 jours minimum. Résultat, une viande tendre, goûteuse qui se coupe toute seule. Autre spécialité, le burger, dont le KB garni de choucroute, knack et lard paysan !

Fait maison, y compris le pain ! En février dernier, David a reçu le titre d’État de Maître Restaurateur, un label qui prouve que les plats sont préparés sur place à partir de produits bruts, majoritairement frais. « Nous sommes le deuxième restaurant à décrocher ce titre à Kaysersberg.

C’est important pour nous de nous différencier face à la quarantaine d’établissements de la ville », souligne le chef pour qui le plus important c’est de « se faire plaisir et faire plaisir aux clients ». Mission accomplie ! P.H.

La Table du Pâtissier
50 Rue du Général de Gaulle à Kaysersberg-Vignoble
03 89 78 22 73 • www.restaurant-latabledupatissier.fr • @vilmaindavid

Je participe