Loca Dévore : Bien appréhender son projet

« Ce qui nous a pris le plus de temps c’était de comprendre le choix du statut. »

 

Loca Dévore est né de l’envie de «flexibilité». Stéphanie Taglang et Laurent Blanchard, baroudeurs «branchés écologie» ont croisé moult commerçants en food truck avant de se lancer dans l’aventure. «On avait envie de bouger, il nous fallait un projet flexible. L’investissement n’est pas énorme et nous nous sommes facilités la tâche avec l’aide d’un comptable qui est à nos côtés depuis le début. Ce qui nous a pris le plus de temps c’était de comprendre le choix du statut. Finalement, on a opté pour la SARL», confie Stéphanie Taglang. Quelques mois plus tard, le dossier obtient l’accord des banques. Le couple passe commande d’un camion dans la région de Nancy. «Un choix qui s’intègre dans notre optique du 100% local ou proximité». Basé sur des produits bio ou fermiers, le menu proposera du froid et du chaud sous forme de soupes, piadinas (spécialité italienne) et desserts. Au bout, un coût total de 90000€, soit 60000€ pour le camion et 30000€ pour l’aménagement de la cuisine et le fonds de roulement. Communication mise au point (flyers, signalétique de proximité et inscription dans une application de géolocalisation des food trucks), Loca Dévore investira au printemps prochain les emplacements de la Vallée de la Bruche/67 et de Strasbourg.

© Jean-François Badias

SARL Loca Dévore • 06 74 67 57 40 • steph_taglang@hotmail.com • 07 70 37 93 60
laurentblanchard@hotmail.fr

11/01/2016Partager