FORMATION CONTINUE : MAHLE BEHR CULTIVE SON ANGLAIS

L’équipementier automobile cultive l’apprentissage des langues via le compte personnel de formation. Un co-investissement partagé avec les salariés et la CCI.

© Michel Caumes

Spécialiste des systèmes de chauffage, de climatisation et de refroidissement moteur dans l’automobile, Mahle Behr a par nature acquis la dimension internationale. L’entreprise de 740 salariés fournit les principaux constructeurs européens.

« Nous avons beaucoup d’échanges à caractère international avec nos clients, nos fournisseurs et les cabinets d’audit, confirme Philippe Deregnaucourt, responsable ressources humaines. L’anglais est la langue du groupe, dont le siège est à Stuttgart.

Elle doit être maîtrisée principalement par nos ingénieurs et notre bureau d’études qui ont des contacts quotidiens avec l’international. D’où notre investissement marqué dans les cours de langues, en relation avec le Centre d’Études de Langues de Colmar piloté par la CCI.

Période de transition

Ces formations n’entrent plus dans un plan classique. Les salariés s’engagent à titre individuel en utilisant le compte personnel de formation. C’est une démarche de co-investissement qui responsabilise nos collaborateurs. Ils deviennent ainsi acteurs de leur évolution professionnelle et de leur employabilité. »

En pleine réorganisation, engagée dans une automatisation accrue des process, Mahle Behr s’inscrit plus que jamais dans la formation, mais appréhende la réforme avec circonspection. « Elle vient bousculer les acquis de la précédente réforme, regrette Philippe Deregnaucourt.

Nous avions jusqu’ici un ordre de marche triennal avec des règles bien établies. Nous sommes aujourd’hui dans une période de transition qui complique nos plans, mais nous n’avons pas d’autre choix que de nous adapter. La formation est cruciale pour notre entreprise. »

Mahle Behr
5 avenue de la gare à Rouffach
03 89 73 58 00 • www.mahle.com

Je participe